Aux origines de Calhavet, l’abbaye de St Maurin

St Georges de Calhavet est avant le XIIIe siècle un prieuré de l’abbaye bénédictine (c’est à dire qu’elle suit la règle monastique de Saint-Benoît) de Saint-Maurin, à une quinzaine de kilomètres au sud de Frespech. Un prieur est un moine faisant office de curé pour la communauté vivant autour de cette église.

L’abbaye de Saint Maurin est fondée au XIe siècle, sur le tombeau supposé de Maurin. Il aurait été l’évangélisateur de l’Agenais au VIe siècle, qui se trouvait alors dans le royaume wisigoth de Toulouse. Il fut décapité par le gouverneur arien de Lectoure (l’arianisme était une branche du christianisme, et la religion des premiers rois wisigoths).

La légende de Saint Maurin

Un manuscrit Moissagais du IXe siècle, la Vita sanctï Maurini, nous apprend que Maurin naquit à Agen. Après sept ans d’études à Capoue, en Italie où il resta auprès de Saint Germain, il revint au pays convertir au christianisme les populations de l’Agenais. Valduanus, le gouverneur de Lectoure le fit emprisonner, après avoir fait décapiter son père Euticius. Maurin s’évada avec les soldats qui le gardaient. Les troupes de Valduanus les retrouvèrent à un lieu appelé Anglars. Tous les évadés furent repris et décapités.

Après son exécution, Maurin ramassa sa tête et marcha jusqu’à l’emplacement de sa future abbaye, dans l’actuelle commune de Saint-Maurin, à 50 km de Lectoure. Ce record de céphalophorie (lorsqu’un décapité porte lui-même sa tête, oui il y a un mot pour cela !) est expliqué par Jacques Gardelles dans son étude de l’abbaye : Une église à file de coupoles disparue : l’abbatiale de Saint-Maurin

A partir de 1215, le IVe concile de Latran impose qu’un moine ne puisse rester seul hors de sa communauté. S’il n’y avait qu’un moine prieur à Calhavet, c’est peut être la raison pour laquelle Guilhem II, l’évêque-comte d’Agen, est désormais en charge de l’église de Calhavet en 1254. Il excerce sa charge toujours au nom de l’abbaye qui possède encore l’église. C’est à cette date que nous retrouvons la première mention historique de St Georges de Calhavet. Nous verrons que cet évêque n’est pas n’importe qui…

Pour en savoir plus sur l’abbaye de Saint-Maurin visitez le site http://www.amisabbayesaint-maurin.fr/
Rendez-vous le vendredi 11 janvier 2019 pour une conférence passionnante sur l’histoire de Calhavet et le lancement de notre campagne de mécénat. Plus d’infos ici.
Si vous avez d’autres informations sur en rapport avec l’histoire de Calhavet, n’hésitez pas à nous contacter ou à commenter. A bientôt !


Tagués avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Résoudre : *
17 × 26 =